Critique de la série Sur ma peau

Critique de la série Sur ma peau ( Sharp Objects)

Quand une journaliste est forcée de retourner dans son petit village d’enfance. Les circonstances de son retour, la disparition de deux jeunes filles. Elle devra faire face à ses propres souvenirs. Reconnectée avec sa famille, revoir d’anciennes amies. Dans une petite ville rurale où tout le monde connaît les secrets de tout le monde. Il reste tout des même des démons dans le placard de plusieurs. Notre journaliste tourmentée et alcoolique suit son instinct. La vie lui ayant laissé plusieurs marques nous avons de la difficulté à ne pas ressentir de l’empathie. Cette série est très lourde à regarder, on ressent beaucoup de mals êtres. Le tourment et les épreuves qu’une personne peut essayer d’enterrer sous des litres d’alcools. Une série forte en émotions et très profonde. Au début, c’était un peu long, mais quand on décide de se laisser porter par la série on embarque à 100%.

Sur l’échelle Popcorn et Pantoufle, nous lui donnons 2.5 étoiles sur 5

Version française: Sur ma peau

Version originale : Sharp objects

Durée : 8 épisodes

Classement : Drame / Suspense

Année : 2018

Visionnez un extrait ici

Critique du film Snatchers

Critique du film Snatchers

Quand une jeune adolescente décide de passer à l’acte avec son petit copain, sans trop de précautions. La nature suit son cours, et un petit être humain fait sa place bien au chaud dans le ventre de sa mère. Dit comme ça il semble n’y avoir aucun problème. Sauf si ton petit ami revient d’un voyage au Mexique, et qu’il a rapporté un souvenir indésirable. Si tu as 13 ou même 14 ans et que tu cherches un premier film de peur. Quoiqu’aujourd’hui je ne sais plus ce qui fait peur à cette gamme d’âges. En tout cas dans mon temps ça aurait été un bon film à louer en cachette à regarder entre amis. En gros ce film n’a quasiment aucun intérêt, sauf celui de divertir une très mince audience. Très peu pour moi, mais je suis convaincue que d’autre prendront plaisir à le regarder.

Sur l’échelle Popcorn & Pantoufle, nous lui donnons 1 étoile sur 5

Version française : Snatchers

Version originale : Snatchers

Durée : 1h36

Classement : science fiction / horreur

Année : 2019

Visionnez un extrait ici

Critique de la série Les aventures effrayantes de Sabrina

Critique de la série Les aventures effrayantes de Sabrina

On est très loin de Sabrina l’apprentie sorcière des années 2000. Et c’est très rafraîchissant, pour ceux qui ont connu l’autre version était plus tôt colorée, légère et rigolo. Les aventures effrayantes de Sabrina nous transportent dans un univers beaucoup plus sombre. L’adolescente nous plonge dans un univers de sorcellerie et de magie. Sabrina qui est née d’une relation entre une mortelle et un sorcier, cela fait d’elle une hybride. Néanmoins à l’aube de son seizième anniversaire elle devra faire un choix, se joindre à l’église satanique ou continuer sa vie de mortelle avec peu de pouvoirs. Sabrina vit avec ses deux tantes Hilda et Zelda dans une grande maison qui aux yeux des mortelles est une maison d’embaumement. La magie et les sortilèges qui se cachent dans cette maison font cependant partie du quotidien de notre jeune femme. Nous pouvons suivre Sabrina pendant 36 épisodes, ce qui équivaut à 4 saisons. Sabrina contient un immense potentiel pour en offrir plus à ses admirateurs. Si vous aimez la magie, les histoires de coeur compliqué et l’aventure, vous aimerez cette version de Sabrina.

***Petite critique personnelle qui a remarqué que le rouge à lèvres de Sabrina est souvent mal appliqué. Il semble toujours déborder et inégal. Avez-vous remarqué? Suis-je la seule ? Que dans la troisième partie par contre.***

Sur l’échelle Popcorn & Pantoufle, nous lui donnons 3.5 étoiles sur 5

Version française : Les aventures effrayantes de Sabrina

Version originale : Chilling adventures of Sabrina

Durée : 36 épisodes

Classement : Drame / Fantastique

Visionnez un extrait ici

Clique ici pour rejoindre mon groupe Facebook pour films et séries.

Critique Du film À couteaux tirés

Critique du film À couteaux tirés

Film que j’attendais de voir avec impatience. Après avoir visionné la bande-annonce, immédiatement il s’est retrouvé sur ma liste de film à voir lors de la sortie en DVD. Un film d’intrigue, d’enquête qui me rappelle le jeu Clue. Nous avons droit à un étalage d’acteurs tous aussi talentueux les uns que les autres. Ce qui nous donne une raison de plus de vouloir visionner ce film. La famille, excentrique et dysfonctionnelle viens célébrer le 85ieme anniversaire du patriarche. Mais le lendemain matin l’homme est retrouvé mort la gorge tranchée. Nous avons droit au stéréotype parfait de la famille avec de l’argent et qui souhaite profiter du testament pour s’enrichir de plus belle. Cependant, on découvre assez vite que le chef de  famille avait un tout autre plan. On prend plaisir à regarder le film. Je m’attendais à beaucoup plus après toute cette attente et la bande-annonce qui nous jettent aux yeux une bonne partie des meilleures séquences. Une belle investigation vous attend aux crochets du maître-détective qui guide le film du début à la fin. Vous tomberez sous le charme du personnage principal et son grand coeur.

J’ai accroché sur un point *rouge* je m’explique mal comment il a atterrit la, vu qu’elle n’a jamais été près de lui pour que ce point se retrouve la. Sans vous en dire plus une fois que vous aurez visionné le film je vous invite à venir éclairer ma lanterne sur ce point… 😉

Sur l’échelle Popcorn & Pantoufle, nous lui donnons 3.5 étoiles sur 5

Version française : À couteaux tirés

Version originale : Knives Out

Durée : 2h10

Classement : Drame / Thriller

Clique ici pour rejoindre mon groupe Facebook pour films et séries.

Critique du film Distorted

Critique du film Distorted

Quand la prestation artistique est bien au-dessus du scénario. Christina Ricci nous offre une performance incroyable à la hauteur de son talent. Une femme fragile marquée par un drame. On se pose longtemps la question, mais qu’est-ce qui a bien pu la traumatiser à ce point. Cherchant un endroit sécuritaire et tranquille le couple décide de déménager à la campagne. Dans un complexe prestigieux et à la fine pointe de la technologie. Peu de temps après leur arrivée, on se questionne sur ce que Ricci vie à savoir est-ce sa maladie ou est-ce réel. La peur qui habite Ricci tout le long du film est démesurément abusée. L’ambiance dans lequel le film nous plonge aurait pu être poussée beaucoup plus loin. Dès le début, on à l’impression de regarder un épisode de Black Mirror en 75% moins bon. L’idée est bonne, mais c’est vraiment mal monté. Merci à Ricci et à John Cusack qui rende le film moins pénible.

Sur l’échelle Popcorn et Pantoufle, nous lui donnons 1.5 étoile sur 5

Version française : Distorted

Version originale : Distorted

Durée : 1h26

Classement : Suspense / Drame

Visionnez un extrait ici

Clique ici pour rejoindre mon groupe Facebook pour films et séries.

Critique du film Recherche

Critique du film Recherche

Film datant de 2018 qui était passé sous mon radar, ce n’est certainement pas le seul. Mais j’aurais vraiment aimé découvrir ce film avant. L’histoire d’une famille qui va vivre un drame qui changera toute la dynamique familiale. Un père vivra la pire expérience qu’un parent peu vivre. Lorsque Margot, sa fille de 16 ans ne répond plus aux messages ni aux appels de son père. Comme tout bon parent, son père se lance dans des recherches pour essayer de retrouver sa fille. Le suspense est excellent, le film prend des tournants imprévisibles. Il n’y a pas vraiment d’action, mais le film nous tient en haleine jusqu’aux dernières minutes. Un suspense à la fois psychologique et moral, ce film joue avec notre cerveau. L’acteur John Cho, qu’on a l’habitude de voir dans des comédies sans queue ni tête comme Harold et Kumar chassent le burger, donne une prestation étonnante et saisissante.

Sur l’échelle Popcorn & Pantoufle, nous lui donnons 4 étoiles sur 5

Version française : Recherche ou Portée disparue

Version originale : Searching

Durée:102 minutes

Classement : Thriller/ Drame

Visionnez un extrait ici

Critique du film Menteur

Critique du film Menteur

Quand tout ton univers tourne autour du mensonge. Simon grand mythomane, il sème à tout vent tout les mensonges possibles et inimaginables. Ses proches comme ses collègues ne sont plus capables de supporter cela. Ils décident donc de confronter Simon lors d’une séance et essayer de lui faire avouer qu’il est un menteur compulsif. Cette soirée se termine sans succès pour l’entourage de Simon. Le vent tourne lorsque Simon se réveille un matin pour se rendre compte que tous ses mensonges sont devenus réalités. Que se soit: sa patronne soit devenue une vraie ivrogne, que son frère soit devenu l’homme le plus malchanceux de la planète ou encore que sa belle-soeur soit folle amoureuse de lui. Chaque mensonge raconté a pris vie. Une comédie bien ficelée, un humour qui fait rire et sourire. Menteur es drôle et on prend plaisir à découvrir les prochains mensonges que Simon a pu inventer. On prend plaisir une fois de plus à regarder Louis-José Houde. J’espère qu’il n’a pas fini de nous faire rire au cinéma. Antoine Bertrand est tout aussi drôle, mais d’une façon bien différente. Le duo que ces deux comédiens offrent est simplement une magnifique symbiose.

Sur l’échelle Popocorn & Pantoufle, nous lui donnons un 3.5 étoiles sur 5

Version Originale : Menteur

Durée: 1h51

Classement: Comédie

Visionnez un extrait ici

Clique ici pour rejoindre mon groupe Facebook pour films et séries.

Critique du film Le Dindon

Critique du film Le Dindon

Ce film est une adaptation d’une pièce de théâtre, je ne puis juger de la pièce, car je ne l’ai jamais vue. Pour le film, un homme qui traque une femme dans la rue pour la séduire. Ce retrouve confronter au mari de celle-ci. Le mari étant une connaissance, notre cher monsieur Pontagnac se retrouve dans une drôle de situation. On se retrouve dans une tourmente de tromperies et de mensonges. Plusieurs personnes s’ajoutent au jeu. Nous assistons tout au long du film à une escalade de qui finira dans le lit de qui. Le tout fait avec humour et légèreté. Un jeu d’acteur correct sans plus à l’exception de Dany Boon qui grâce à lui on sourit et rit à quelques reprises. Le décor et les habits du film nous transportent dans les années 70. Le film se veut long on attend la petite étincelle, mais elle n’arrive tout simplement pas. Étant une grande admiratrice de film français, j’ai souvent que de bons mots pour leur répertoire cinématographique ! Ce n’est pas le cas pour ce film qui m’a légèrement déçue. Au final ce fût moi le dindon de la farce d’avoir perdu 1h25 à visionner ce film.

Sur l’échelle Popcorn & Pantoufle, nous lui donnons 1.5 étoile sur 5

1 étoile pour l’ambiance des années 70 .5 étoiles pour les rires grâce à Dany Boon

Version Originale: Le Dindon

Durée: 1h25

Classement: Comédie

Visionnez un extrait ici

Clique ici pour rejoindre mon groupe Facebook pour films et séries.

Critique de la série Camping

Critique de la série Camping

Une bande d’amis décide de se réunir pour l’anniversaire de l’un d’entre eux. Un week-end prolongé en camping pour souligner ce joyeux évènement. Voilà ce que sa femme a prévu. Dès les premières minutes de la série, on reconnaît le type de personnage que Jennifer Garner va interpréter. La femme castrante, manipulatrice et contrôle freak. Le week-end est déjà bien défini dans un grand cartable et chacun est mieux de suivre à la lettre ce qu’elle a prévu. Cependant, c’est avec grand plaisir qu’on découvre une invitée surprise jouer par nul autre que Juliette Lewis. Une femme libérée, simple et attachante malgré son excentricité. Chaque personnage vivant avec un poids sur les épaules on découvre à travers les épisodes leur petite bête noire. Une série légère qui se regarde relativement bien. Le personnage de Jennifer Garner est particulièrement irritant. Trop c’est comme pas assez et elle est vraiment trop. On pourrait même penser à un certain moment qu’on regarde un très long film. Malgré quelques longueurs et un manque flagrant de volonté des autres personnages d’affronter Garner, à l’exception de Lewis. On passe relativement vite à travers la série.

Sur l’échelle Popcorn et Pantoufle, nous lui donnons 2 étoiles sur 5

Une étoile toute spécial pour Juliette Lewis

Version française : Camping

Version originale : Camping

Durée : 8 Épisodes

Classement : Comédie

Critique de la série The Ranch

Critique de la série The Ranch

Si tu aimes les chemises à carreaux, la bière et le sarcasme, cette série est pour toi. Ce sitcom si vous n’êtes pas familier avec un sitcom c’est le style de série ou l’on entend en arrière-plan des rires et des applaudissements. Au début ça peut être un irritant, cependant cette série est tellement bonne qu’on les oublie rapidement. Un ex-footballeur sans talent revient au bercail dans le ranch familial. Ashton Kutcher joue le rôle de ce footballeur, imbu de lui-même sur de lui, mais disons qu’il n’est pas le crayon le plus aiguisé de la boîte. Toutefois son humour et son grand coeur le rendre irrésistiblement attachant. Mais c’est lorsqu’on fait la rencontre du père, que notre coeur chavire réellement pour la série. Un vieux de la vieille qui boit du whisky et qui aime plus son chien et ses armes que ses propres enfants. Évidemment plus la série avance plus, le vieux s’adoucit, mais il garde ses principes et ses idées rétrogrades.

La vie sur un ranch est loin d’être de tout repos, le travail ardu, les chicanes de famille et les drames sont au rendez-vous. Malgré que la série se veut humoristique, on y retrouve de grande émotion qui vient nous chercher à quelques reprises la larme à l’oeil. Les personnages sont attachants, drôles et sensibles. On prend beaucoup de plaisir à passer au travers des 80 épisodes.

Si vous avez par le passé visionné That 70’s show vous pourrez revoir quelques acteurs dans The Ranch.

Sur l’échelle Popcorn & Pantoufle, nous lui donnons 3.5 étoiles sur 5

Version française : The Ranch
Version original : The Ranch
Durée : 8 saison 80 épisodes
Classement : Sitcom comédie